A vies contraires

Les artistes sont dépressifs

les VRP sont évasifs

ils n’ont pas grand’chose à se dire

leurs rencontres sont improbables

ils se mentent comme ils respirent

leur commerce est sans avenir

leurs désaccords inévitables

 

Les vendeurs sont trop corrosifs

ils ont le goût de la conquête

l’allonge des bonimenteurs

le code vénal racoleur

ils préfèrent les bénéfices

les chiffres en hausse, les recettes

qui les remontent au box-office

Les uns sur le mode affectif

les autres en registre agressif

ils peinent à se comprendre

même au-delà des apparences

ils ont si peu de ressemblance

qu’ils ne peuvent que prendre

la même route à contresens

 

Ils pourraient pourtant décider

de passer outre aux préjugés

de laisser filer les contraires

accepter leur étrangeté

avoir des idées adultères

chercher les vérités premières

prendre la vie en liberté

De comment en pourquoi

de larmes en rivières

faisons feu de tout bois 

  • w-facebook
  • Twitter Clean

© 2018 by catherine etchepare