Histoires pour (petites) filles

Les aventures extraordinaires de Camille Renouard-Juilliard et Chepare, tome 1

catherine etchepare, LULU EDITIONS.COM , 2016

"...–CQFD, c'est une formule de réduction. En magie narrative, on appelle ça un acronyme. Tu prends la première lettre de chaque mot et tu fais un autre mot avec. CQFD.

– Et quels mots, on prend pour faire CQFD ? demande Camille.

– Ça dépend des moments et aussi des gens. Moi, par exemple, je prends souvent Ce Qu'il Fallait Deviner, ou Ce Qu'il Faut Discuter. Tante Andréa préfère Ce Qu'il Faut Découvrir ou Ce Qu'il Faut Décider. Marilou, Ce Qu'il Faut Déménager ou Ce Qu'il Faut Dégotter. Ça dépend des gens. Et des moments. CQFD.

– Ce Qu'il Faut Demander ?

– Bravo ! Tu as tout compris !!!! ..."

Les aventures extraordinaires de Camille Renouard-Juilliard et Chepare, tome 2

catherine etchepare, LULU EDITIONS.COM , 2017

"...Avec l’aube, l’Ecole s’éveille. Une montgolfière descend des nuages et atterrit en douceur dans le parc, tout près du hangar. Tante Andréa, décoiffée par le vent, redresse son chapeau de voyage et enjambe la nacelle. Son œil aiguisé repère les subtils changements de trame, les nuances dans les fonds de couleur. Son nez délicat hume l’air ambiant, effluves de passé, relents de futur, traces d’émotions, trafic d’influences. Les protections rétiniennes sont en place, le manoir est  dissimulé sous de puissantes illusions d’optique, la rentrée s’annonce bien. Après avoir fait flotter les bagages hors du panier, Marilou replie la montgolfière en deux claquements de doigts. Les valises zigzagant dans leur sillage, les deux femmes se présentent devant la grille.

– Qui demande l’entrée ? demande en baillant le fer forgé.

– Patience et vigilance ! répond avec entrain la directrice.

– Entrez dans la danse, répond la porte en entrouvrant ses battants..."

Les rêveries de Rosélise, tome 1

catherine etchepare, LULU EDITIONS.COM , 2017

"...Il se faisait tard, il était temps pour moi de retrouver Madame Delaprairie.

— Roselise, c'est assez ! Aujourd'hui était la dernière fois que vous échappez à ma surveillance, je vous le garantis ! Vous vous êtes encore salie ! Si votre mère apprenait que vous courez ainsi...

— Elle n'en saura rien, la coupais-je.

— Vous devez vous tenir, vous êtes...

— Princesse de France, je le sais, dis-je en soupirant."

© 2018 by catherine etchepare 

  • w-facebook
  • Twitter Clean