Je suis devenue amnésique

On achève bien les chevaux

avant que ne commence

la dernière séance

avant que la nuit ne s’achève

j’aurai oublié le salaud

qui marche sur mes rêves

sur la piste de danse

le crétin, le lourdaud

qui marque le tempo

en début de séquence

et qui lâche ma main

quand change la cadence

Je n’écoute plus le grand Charles

chevroter en mode glamour

ni monsieur Eddy quand il parle

de blues et de boogie wooggie

je n’entends pas Jacky

qui n’a plus que l’amour

je me fiche aujourd’hui

des chansons de l’été

des roucoules a capella

je boude les tangos, le fado

je fais la moue à Cesaria

à Luz Casal, à Gilberto

enfin je m’en balance

des chansons de l’enfance

je néglige les petits nouveaux

plus jamais Jamait ni Renaud

j’ai oublié les chansonnettes

de Barbara et de Juliette

de Polnareff et de Johnny

il était une fois Bécaud

ou la complainte de Marie

que j’écoutais parfois

quand je rêvais de toi

avant que tombe le silence

Je n’écoute plus
de zizique

© 2018 by catherine etchepare 

  • w-facebook
  • Twitter Clean