Call me

Ce soir, c’est un peu plus facile

tu es à moi pour quelques heures

au bout des lèvres, au bout du fil

je suis accrochée à ton coeur

par une onde, une pulsation 

il y a parfois de drôles de sons 

qui s’invitent dans nos histoires 

j’écoute les bruits de ta vie

tu cherches à entendre la nuit

qui chuchoterait des aveux

le temps s’étire entre les mots

sur les silences, dans le noir

entre les vagues, dans les creux

ton souffle passe sous mes lèvres

c’est un peu tard, un peu trop chaud

ce n’est qu’un songe qui m’enfièvre

je caresse ta voix de la mienne

la tienne se fond dans un rêve

car nos âmes sont si anciennes

et notre amour est si constant

à travers l’espace et le temps

que nos conversations trop brèves 

s’éternisent en un seul instant

cette passion douce et violente

nous rend-t-elle à jamais fidèle 

aux années futures, aux suivantes 

au passé qui nous ensorcèle

à ce présent qui désespère

entre l’inquiétude et l’absence 

à tout ce qui manque et se perd

le chagrin, le désir, la nuit

et tout ce qui pleure ou patiente

entre sagesse et imprudence

la tendresse, l’amour, la folie…

2019