Et tu es là sans être là...*

Sally Storch

Lorsque tu reviendras

passes devant chez moi

lève les yeux vers ma fenêtre

peut-être sera-t-elle ouverte

le chat te guettera perché sur le balcon

derrière les rideaux tombés

je suis cachée dans la maison

j’ai peur d’ouvrir la porte et peur

de la laisser fermée, de changer d’heure

de passer avec toi de l’hiver à l’été 

mon âme s’impatiente de t’avoir attendu

trop longtemps, de t’avoir reconnu

quand tu n’étais qu’ombre et passé

j'ai le coeur agité de frissons

j’hésite à tendre la main, à sourire

rien n’est simple ou facile quand il s’agit

de toi, de moi, de dire oui, de vivre

t’aimer encore est un chemin ardu

battu de vents en rafales, de pluie

je le sais pour l’avoir parcouru

je pourrais trébucher contre toi

tomber de haut encore une fois

je veux et puis je ne veux plus

c'est compliqué tout ça.

Mais tu le sais déjà

ce n'est pas ta première fois.

2018

*Comme dit la jolie chanson d'Adamo "Ce sera toi"

© 2018 by catherine etchepare 

  • w-facebook
  • Twitter Clean