Meet me too

Dans nos échanges virtuels 

les mots troubles de nos messages

sont plus parlants que des images

je les écris et je les lis avec ferveur

je laisse mon coeur dériver

suivre l’étrange rituel 

de nos causeries en soirée

quand nous jouons les heures 

s’égrènent toutes avec douceur

j’entends ta voix dans mon oreille

j’ai sur les lèvres ta saveur

et ton corps pèse sur le mien

mais quand l’écran se met en veille

et que je me tourne vers toi

je n’ai personne au bout des doigts

alors la tristesse me vient

avec elle, honte et pudeur 

j’ai terriblement froid soudain

je me cache sous l’oreiller

mes pensées vont vagabonder 

vers les souvenirs, le passé

en d’autres lieux, loin du présent

quand j’étais ivre de bonheur

quand la vie me tenait à coeur

et que j’aimais… réellement.

2019