Dis-moi, qu’est-ce-qu’on fait là ?

dans ce décor rose et turquoise

sur ces vieilles banquettes en skaï

les murs peints sentent le moisi

la serveuse presque centenaire

tremblote un peu quand elle nous sert

son visage est ridé et ses cheveux filasse

ils ne sont pas tous plein aux as

les vieux qui vivent à Miami

dans la cité barbe à papa

ce trompe l’oeil de cinéma

en bois vermoulu, mal repeint 

ce boulevard de sable foulé

par des filles à gros seins

et des mecs bien roulés

6c950e30d1968f3e95bb855627a27716.jpg

Dis-moi, qu’est-ce-qu’on fait là ?

à fêter notre anniversaire

dans un hôtel presque désert

où les little miss de Floride

font leur tour de piste timide

il fait trop humide, trop chaud

ça colle le short à la peau

des Barbies et des grandes folles 

des garçons en cuir qui racolent

les vieux messieurs, et des putains

qui vendent leurs charmes latins

faut croire qu’on avait envie

d’aller glander au paradis

et de profiter du système

en traînant notre grosse flemme

Dis-moi, qu’est-ce-qu’on fait là ?

à rester vautrés sur la plage

on s’est couché tôt ce matin

tu entends le cri des dauphins ?

je passe mon temps à bronzer

à taper avec un maillet

sur les crabes tout frais pêchés

à regarder les perroquets 

battre de l’aile et jacasser 

demain on fera des balades

on ira dans les Everglades

voler sur l’eau des crocodiles

ou franchir le pont vers les îles 

se faire bouffer par les moustiques

dans l’odeur moite des tropiques

Mais pour l’instant, restons couchés

sur le sable, sous les palmiers 

sous le soleil fermons les yeux

rêvons ensemble tous les deux…

Paradis artificiel 

David Hockney

2018