Première fois

Je le trouvais gentil

il me trouvait jolie

j'étais un peu clochette

je le trouvais timide

avec ses yeux candides

derrière ses lunettes

il me savait pucelle

je le pensais fidèle

j’étais sa régulière

et nous faisions la paire

nous l'avions décidé

nous voulions nous lancer

Il reluquait mon corps 

et me trouvait exquise

pour ça j’étais d’accord

et pour le reste aussi

il m’emmena au lit

et tomba ma chemise

il me voulait soumise

et me trouva hardie

ce qui le dérouta 

du coup il me manqua

je me sentis quittée

avant d’être cueillie

 

Tacher le matelas

n’avait pas d’avenir

notre histoire non plus

à bien y réfléchir

nous étions maladroits

nous devînmes têtus

donc à plusieurs reprises

nous reprîmes l’ouvrage

ce n’était pas très sage

mais enfin je fus prise

et quoique pourfendue 

je m’en trouvais conquise

 

Nous avons laissé là 

nos turbulents ébats 

lui un peu épuisé

moi tendrement blessée

mais tous les deux bien fiers

d’avoir mené l’affaire

jusqu’à sa conclusion

ce n’était pas bien long

et il fallait le faire

ce qui est fait, dit-on,

n’est plus à faire

c’est faux : c’est à refaire

 

C'est après que c’est bon.

© 2018 by catherine etchepare 

  • w-facebook
  • Twitter Clean