Feuilles mortes

L’automne est la saison

de mon anniversaire

je suis née bien après l’été

après les joyeuses moissons

je suis venue avant l’hiver

dans ce long moment imprécis

entre les regrets de l’été disparu

les tourments du froid revenu

avec le vent, avec la pluie

ces larmes évaporées

qui retombent en nuages

pour abreuver de vie 

nos ternes paysages

avant les grandes semaisons

Ma saison, mon automne 

c’est le temps des labours

elle me fait questions

me réclame travail, explications 

me fait conte à rebours

j’ai raté le train des vacances

il faut pourtant que je m’élance

que j’alimente le désir

avant que le feu ne s’éteigne

que j’invente mon à venir

avant que mon âme ne craigne

de voir le jour qui vient

succéder – identique – à l’ancien

frileux, décevant, monotone

2018
70c9e1a1d4c49533daa57968e2ebf8c7.jpg