Les enfants de notre âge...

... ont l'âge de la lune

Les enfants de notre âge ont leurs propres musées

collections de clichés, de carnets de voyage

de sanguines dorées, de pâles paysages

de crayonnés boueux, d'eaux-fortes éplorées

Les enfants de notre âge ont les tempes ridées

Par des orages secs et des étés flambants

Par les hivers trop doux et les gelées de mai

Les automnes tardifs et les mauvais printemps

Les enfants de notre âge ont le sommeil troublé

de crimes de papier, de rancœurs assassines

de mensonges éhontés, de frasques libertines

d'émois incandescents, de tendres épopées

Les enfants de notre âge s'aiment plus ardemment

qu'ils ne savaient aimer. Peut être même, un peu

plus savamment, quand ils se prennent au jeu

des gestes insolents, des plaisirs indolents

Les enfants de notre âge ont un jour devant eux

de l'aurore au bonsoir, à bout de bras tendus

un horizon borné de rires silencieux

de joies, d’espoirs, de chagrins révolus

Les enfants de notre âge ne savent plus compter

ils n'ont plus de boulier, de pendule, de sablier

ils égrènent les heures en étoiles filantes

et vivent le tourment des âmes impatientes

 

Les enfants de notre âge ont l’âge de la lune

© 2018 by catherine etchepare 

  • w-facebook
  • Twitter Clean